11 juillet 2015 emilebecdrelon

Les drônes en France

La législation sur les drônes en France c’est… c’est le bordel, il faut le dire. Personne ne parle des mêmes règles / lois. Certains vous diront que vous avez besoin d’un permis, d’autres non. La vérité est pire. Si vous êtes détenteur d’un drône et s’il est équipé d’une caméra, il vous faudra bien un permis, mais un permis qui n’a rien à voir avec le pilotage d’un drône : un brevet théorique de pilote d’ULM. Et croyez-moi quand je vous dis que rien dans cet examen ne concerne de près ou de loin le processus de pilotage d’un drône : la pression de l’air, l’état d’esprit d’un pilote d’ULM pendant un vol, les mesures d’urgences à l’intérieur du cockpit tant que vous voulez, mais pas une seule question concernant spécifiquement les drônes.

Les choses que j’ai apprises pendant mon entraînement et en recoupant les informations de nombreux sites web sont que, avant n’importe quel vol, vous avez besoin de :

  • Votre brevet théorique de pilote d’ULM,
  • Une autorisation de survol par le propriétaire du terrain que vous filmez ou par la collectivité qui en répond,
  • Un MAP (Manuel d’Activité Particulière), un plan détaillé de votre planning de tournage aérien,
  • Un drône de moins de 2,5 Kilogrammes,
  • Un drône homologué S1 et S3.

Et si vous êtes encore vivant après avoir répondu à tous ces critères, vous devrez connaître quelques informations en plus :

  • Interdiction de survoler la foule,
  • Interdiction de voler la nuit,
  • Interdiction d’utiliser des vidéos tournées illégalement (cf critères précédents) pour un usage commercial.

Évidemment, la sécurité avant tout. Tout le monde le sait. Mais on a quand même besoin de sérieusement clarifier ces règles et lois concernant l’utilisation des drônes. Ce marché grossit de jour en jour et je suis persuadé de ne pas être le seul à être perdu. La France est une pionnière en matière de législation des drônes. Et c’est très bien ! Mais plus de personnes doivent être impliquées dans ce processus, particulièrement les professionnels de ce secteur.

Et vous ? C’est comment dans votre pays ? Si vous êtes français, qu’est ce que j’ai oublié ? N’hésitez pas à réagir ou à donner votre avis !

Sharing is caring!

Comments (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *